Comment Fonctionne Le Lavage De Cerveau

{h1}

Le lavage de cerveau est la tentative de changer les pensées et les croyances d'une autre personne contre son gré. En savoir plus sur la science derrière le lavage de cerveau.

Pendant la guerre de Corée, des ravisseurs coréens et chinois auraient apparemment lavé le cerveau de prisonniers de guerre américains détenus dans des camps de prisonniers. Plusieurs prisonniers ont finalement avoué avoir mené une guerre contre les germes - ce qu'ils n'avaient pas fait - et se sont engagés à prêter allégeance au communisme avant la fin de leur captivité. Au moins 21 soldats ont refusé de revenir aux États-Unis lorsqu'ils ont été libérés. - Cela semble impressionnant, mais les sceptiques font remarquer qu'il était 21 sur plus de 20 000 prisonniers dans les pays communistes. Le lavage de cerveau fonctionne-t-il vraiment de manière fiable?

En psychologie, l’étude du lavage de cerveau, souvent appelée pensée de réforme, tombe dans la sphère de "l'influence sociale." L'influence sociale se produit chaque minute de chaque jour. C'est l'ensemble des moyens par lesquels les gens peuvent changer les attitudes, les croyances et les comportements des autres. Par exemple, le conformité Cette méthode vise à modifier le comportement d’une personne et n’est pas concernée par ses attitudes ou ses croyances. C'est l'approche "Just Do It". Persuasion, d'autre part, vise un changement d'attitude, ou "Faites-le parce que cela vous fera vous sentir bien / heureux / en bonne santé / réussi." le éducation La méthode (appelée "méthode de propagande" lorsque vous ne croyez pas en ce qui est enseigné) va de l'or d'influence sociale, en essayant d'influer sur un changement dans les croyances de la personne, à l'instar de "Faites-le parce que vous savez que c'est la bonne chose à faire." Le lavage de cerveau est une forme grave d'influence sociale combinant toutes ces approches pour provoquer des changements dans la façon de penser d'une personne sans son consentement et souvent contre son gré.

Le lavage de cerveau étant une forme d'influence si envahissante, il nécessite l'isolement complet du sujet et sa dépendance, raison pour laquelle vous entendez surtout parler de lavage de cerveau dans des camps de prisonniers ou des sectes totalistes. le agent (le brainwasher) doit avoir le contrôle complet de la cible (le cerveau) pour que les habitudes de sommeil, les repas, l’usage de la salle de bain et la satisfaction des autres besoins humains fondamentaux dépendent de la volonté de l’agent. Dans le processus de lavage de cerveau, l'agent décompose systématiquement l'identité de la cible au point qu'elle ne fonctionne plus. L'agent le remplace ensuite par un autre ensemble de comportements, d'attitudes et de croyances qui fonctionnent dans l'environnement actuel de la cible.

-Bien que la plupart des psychologues pensent que le lavage de cerveau est possible dans de bonnes conditions, certains le voient aussi improbable ou au moins comme une forme d'influence moins grave que celle décrite par les médias. Certaines définitions du lavage de cerveau requièrent la menace de blessures physiques et, selon ces définitions, la plupart des sectes extrémistes ne pratiquent pas le véritable lavage de cerveau car elles n'abusent généralement pas physiquement les recrues. D'autres définitions s'appuient sur "la coercition non physique et le contrôle" en tant que moyen tout aussi efficace pour affirmer une influence. Quelle que soit la définition que vous utilisez, de nombreux experts estiment que même dans des conditions idéales de lavage de cerveau, les effets du processus sont le plus souvent à court terme. L'ancienne identité de la victime du lavage de cerveau n'est pas en réalité éradiquée par le processus, mais est cachée. et une fois que la "nouvelle identité" aura cessé d'être renforcée, les anciennes attitudes et croyances de la personne commenceront à revenir.

Il y a des psychologues qui disent que la conversion apparente des prisonniers de guerre américains pendant la guerre de Corée était le résultat de tortures banales, pas de "lavage de cerveau". Et en fait, la plupart des prisonniers de guerre de la guerre de Corée n’ont pas du tout été convertis au communisme, ce qui pose la question de la fiabilité: le système de lavage de cerveau produit-il des résultats similaires dans toutes les cultures et tous les types de personnalité, ou repose-t-il principalement sur la susceptibilité de la cible à influence? Dans la section suivante, nous examinerons la description du processus de lavage de cerveau par un expert et déterminerons ce qui en fait une cible facile.

Techniques de lavage de cerveau

Prisonniers de guerre américains dans la guerre de Corée

Prisonniers de guerre américains dans le guerre de Corée

À la fin des années 1950, un psychologue Robert Jay Lifton étudié les anciens prisonniers de la guerre de Corée et des camps de guerre chinois. Il a déterminé qu'ils avaient subi un processus en plusieurs étapes qui avait commencé par des attaques sur le sentiment de soi du prisonnier et s'était terminé par ce qui semblait être un changement de croyance. Lifton a finalement défini un ensemble d’étapes impliquées dans les cas de lavage de cerveau qu’il a étudiés:

  1. Assaut sur l'identité
  2. Culpabilité
  3. Auto-trahison
  4. Point de rupture
  5. Clémence
  6. Compulsion à avouer
  7. Canalisation de la culpabilité
  8. Libération de la culpabilité
  9. Progrès et harmonie
  10. Confession finale et renaissance

- Chacune de ces étapes se déroule dans un environnement d'isolement, ce qui signifie que tous les points de référence sociaux "normaux" ne sont pas disponibles et que des techniques d'ombrage telles que la privation de sommeil et la malnutrition font généralement partie du processus. Il y a souvent la présence ou la menace constante de dommages physiques, ce qui ajoute à la difficulté de la cible à penser de manière critique et indépendante.

Nous pouvons diviser grossièrement le processus identifié par Lifton en trois étapes: décomposer le soi, introduire la possibilité du salut et reconstruire le soi.

Briser le moi

  • Assaut sur l'identité: Vous n'êtes pas ce que vous pensez être. Il s'agit d'une attaque systématique contre le sens de soi de la cible (aussi appelé son identité ou son ego) et son système de croyance fondamental. L'agent nie tout ce qui fait de la cible qui il est: "Vous n'êtes pas un soldat." "Vous n'êtes pas un homme." "Vous ne défendez pas la liberté." La cible est constamment attaquée pendant des jours, des semaines ou des mois, au point d’être épuisée, confuse et désorientée. Dans cet état, ses croyances semblent moins solides.
  • Culpabilité: Tu es mauvais. Alors que la crise d'identité s'installe, l'agent crée simultanément un sentiment de culpabilité accablant chez la cible. Il attaque le sujet à plusieurs reprises et sans merci pour tout "péché" que la cible ait commis, petit ou grand. Il peut critiquer la cible pour tout, de la "perversité" de ses croyances à la façon dont il mange trop lentement. La cible commence à ressentir un sentiment général de honte, à savoir que tout ce qu'il fait est faux.
  • Auto-trahison: convenez avec moi que vous êtes mauvais. Une fois que le sujet est désorienté et sombré dans la culpabilité, l'agent le force (avec la menace de blessures physiques ou de la poursuite de l'attaque mentale) à dénoncer sa famille, ses amis et ses pairs qui partagent le même "mauvais" système de croyances que celui qu'il détient.. Cette trahison de ses propres croyances et des personnes qu’il ressent est un sentiment de loyauté à l’égard de la honte et de la perte d’identité que la cible vit déjà.
  • Point de rupture: Qui suis-je, où suis-je et que suis-je censé faire? Avec son identité en crise, une profonde honte et une trahison à laquelle il a toujours cru, la cible peut subir ce que la communauté laïque appelle une "dépression nerveuse". En psychologie, la «dépression nerveuse» n’est en réalité qu’un ensemble de symptômes graves pouvant indiquer un nombre quelconque de troubles psychologiques. Cela peut impliquer des sanglots incontrôlables, une dépression profonde et une désorientation générale. La cible peut avoir perdu son emprise sur la réalité et avoir le sentiment d'être complètement perdue et seule. Lorsque la cible atteint son point de rupture, son sens de soi est à peu près à gagner - il ne comprend pas clairement qui il est ou ce qui lui arrive. À ce stade, l'agent crée la tentation de se convertir à un autre système de croyances qui permettra à la cible de sauver sa misère.

La possibilité du salut

  • -Leniency: Je peux vous aider. Avec la cible en état de crise, l'agent offre une petite gentillesse ou un sursis à l'abus. Il peut offrir à la cible un verre d'eau ou prendre un moment pour lui demander ce qui lui manque chez lui. Dans un état de panne résultant d'une agression psychologique sans fin, la petite gentillesse semble énorme et la cible peut ressentir un sentiment de soulagement et de gratitude tout à fait hors de proportion avec l'offrande, comme si l'agent lui avait sauvé la vie.
  • Compulsion à la confession: vous pouvez vous servir vous-même.Pour la première fois dans le processus de lavage de cerveau, la cible est confrontée au contraste entre la culpabilité et la douleur de l'agression d'identité et le soulagement soudain de la clémence. La cible peut ressentir le désir de rendre la bonté qui lui est offerte et, à ce stade, l'agent peut présenter la possibilité d'aveux comme moyen de soulager la culpabilité et la douleur.
  • Canalisation de la culpabilité: C’est la raison pour laquelle vous souffrez. Après des semaines ou des mois d’agression, de confusion, de rupture et de moments de clémence, la culpabilité de la cible a perdu toute signification. Il ne sait pas vraiment ce qu’il a mal fait. est faux. Cela crée en quelque sorte une ardoise vierge qui permet à l'agent de remplir les espaces vides: il peut attacher ce sentiment de culpabilité, ce sens de "l'injustice" à ce qu'il veut. L'agent associe la culpabilité de la cible au système de croyances qu'il tente de remplacer. La cible en vient à croire que c'est son système de croyance qui est à l'origine de sa honte. Le contraste entre ancien et nouveau a été établi: l’ancien système de croyance est associé à une agonie psychologique (et généralement physique); et le nouveau système de croyance est associé à la possibilité d’échapper à cette agonie.
  • Libération de la culpabilité: Ce n'est pas moi; c'est mes croyances.La cible assiégée est soulagée d'apprendre qu'il y a une cause externe à son tort, que ce n'est pas lui-même qui est inévitablement mauvais - cela signifie qu'il peut échapper à son tort en échappant au mauvais système de croyances. Tout ce qu'il a à faire, c'est dénoncer les personnes et les institutions associées à ce système de croyance, et il ne souffrira plus. La cible a le pouvoir de se libérer de l'injustice en confessant des actes liés à son ancien système de croyance. Avec tous ses aveux, la cible a achevé son rejet psychologique de son identité antérieure. Il appartient maintenant à l’agent d’en proposer un nouveau à la cible.

Reconstruire le Soi

  • -Progression et harmonie: si vous le souhaitez, vous pouvez choisir le bien. L'agent introduit un nouveau système de croyances comme moyen de "bien". À ce stade, l'agent met fin à la maltraitance en offrant à la cible un confort physique et un calme mental associés au nouveau système de croyance. On fait sentir à la cible que c'est à lui de choisir entre l'ancien et le nouveau, ce qui lui donne le sentiment que son destin est entre ses mains. La cible a déjà dénoncé son ancien système de croyances en réponse à la clémence et au respect, et faire un "choix conscient" en faveur d'un système de croyances contrasté aide à alléger davantage sa culpabilité: s'il croyait vraiment, alors il ne le ferait pas. trahir quelqu'un. Le choix n’est pas difficile: la nouvelle identité est sûre et souhaitable, car elle ne ressemble en rien à celle qui a conduit à sa rupture.
  • Confession finale et renaissance: Je choisis bienEn opposant l’angoisse de l’ancien à la tranquillité du nouveau, la cible choisit la nouvelle identité, s’y agrippant comme un gilet de sauvetage. Il rejette son ancien système de croyances et promet d'allégeance au nouveau qui va améliorer sa vie. À ce stade final, il y a souvent des rituels ou des cérémonies pour introniser la cible convertie dans sa nouvelle communauté. Certaines victimes de lavage de cerveau ont décrit cette étape comme un sentiment de "renaissance".

(Voir Fonctionnement des sectes: l'endoctrinement pour plus de détails sur le processus de réforme de la pensée qui se déroule spécifiquement dans les sectes destructives.)

Un processus de lavage de cerveau tel que celui décrit ci-dessus n'a pas été testé dans un laboratoire moderne, car il est dommageable pour la cible et constituerait donc une expérience scientifique contraire à l'éthique. Lifton a créé cette description à partir de récits de première main des techniques utilisées par les ravisseurs pendant la guerre de Corée et d'autres cas de "lavage de cerveau" à peu près au même moment. Puisque Lifton et d’autres psychologues ont identifié des variations sur ce qui semble être un ensemble d’étapes distinctes menant à un état de suggestibilité profond, une question intéressante est de savoir pourquoi certaines personnes finissent par subir un lavage de cerveau et d’autres pas.

Certains traits de personnalité des cibles de lavage de cerveau peuvent déterminer l'efficacité du processus. Les personnes qui éprouvent généralement de grands doutes sur leur personne, ont un faible sens de l'identité et manifestent une tendance à la culpabilité et à l'absolutisme (pensée en noir et blanc) ont plus de chances de réussir le lavage de cerveau, alors qu'un fort sentiment d'identité et de confiance en soi peut rendre une cible plus résistante au lavage de cerveau. Certains récits montrent que la confiance en une puissance supérieure peut aider une cible à se détacher mentalement du processus. Le détachement mental est l’une des techniques de survie en prison qui est maintenant enseignée aux soldats dans le cadre de leur entraînement. Cela implique que la cible s’éloigne psychologiquement de son environnement réel par la visualisation, la répétition constante d’un mantra et diverses autres techniques de méditation. L'armée enseigne également aux soldats les méthodes utilisées dans le lavage de cerveau, car la connaissance du processus par une cible tend à le rendre moins efficace.

Alors que la conscience américaine était devenue un lieu de lavage de cerveau dans les années 1950 au lendemain de la guerre de Corée, le lavage de cerveau existe depuis plus longtemps. Les érudits ont tracé les racines de la réforme systématique de la pensée dans les camps de prisonniers de la Russie communiste au début des années 1900, lorsque les prisonniers politiques étaient systématiquement «rééduqués» à la vision communiste du monde. Mais c’est quand la pratique s’est répandue en Chine et les écrits du président Mao Tse-tung ("Le petit livre rouge") que le monde a commencé à en prendre conscience.

Lavage de cerveau hier et aujourd'hui

Patty Hearst est filmée par une caméra de surveillance lors d'un braquage de banque à San Francisco.

Patty Hearst est filmée par une caméra de surveillance lors d'un braquage de banque à San Francisco.

-En 19-29, Mao Tsé-toung, qui dirigera plus tard le Parti communiste chinois, utilise l'expression Ssu-hsiang tou-cheng (traduit par "lutte de pensée") pour décrire un processus de lavage de cerveau. Des prisonniers politiques en Chine et en Corée auraient été soumis aux techniques de conversion communiste. Le concept moderne et le terme "lavage de cerveau" ont été utilisés pour la première fois par le journaliste Edward Hunter en 1951 pour décrire ce qui était arrivé aux prisonniers de guerre américains pendant la guerre de Corée. Hunter a introduit le concept à un moment où les Américains avaient déjà peur: c'était la guerre froide et l'Amérique paniquée à l'idée d'un endoctrinement communiste de masse par "lavage de cerveau" - ils pourraient être convertis sans même le savoir!

À la suite des révélations sur la guerre de Corée, le gouvernement américain semblait craindre de prendre du retard dans la course aux armements, car il entamait ses propres recherches sur le contrôle mental. En 1953, la CIA a lancé un programme appelé MKULTRA. Dans une étude, la CIA aurait donné du LSD à des sujets (dont le célèbre Timothy Leary) afin d'étudier les effets de drogues psychotropes et d'évaluer l'efficacité des substances psychédéliques à induire un état d'esprit propice au lavage de cerveau. Les résultats n'étaient pas si encourageants et les expériences auraient été préjudiciables aux sujets. L’expérimentation de drogue par la CIA a été officiellement annulée par le Congrès dans les années 1970, bien que certains prétendent que cela se passe encore sous le radar. L'intérêt du public pour le lavage de cerveau s'est brièvement apaisé après la guerre froide, mais a refait surface dans les années 1960 et 1970 avec l'émergence d'innombrables groupes politiques et religieux non traditionnels au cours de cette période. Les parents qui étaient horrifiés par les nouvelles croyances et activités de leurs enfants étaient certains d'avoir subi un lavage de cerveau par un "culte". Les suicides en masse et les meurtres commis par un petit pourcentage de ces sectes semblaient confirmer les craintes d'un lavage de cerveau, et certains parents allaient jusqu'à faire enlever leurs enfants par des "déprogrammeurs" pour les soustraire à l'influence des chefs de sectes.

Une des victimes supposées du lavage de cerveau à cette époque était Patty Hearst, une héritière de la fortune éditoriale de Hearst, qui utilisera plus tard une défense de lavage de cerveau lorsqu’elle sera jugée pour vol de banque. Hearst est devenue célèbre au début des années 1970 après son enlèvement par l'Armée Symbionese de Libération (la SLA, que certains considèrent comme un "culte politique") et a fini par rejoindre le groupe. Hearst rapporte qu'elle a été enfermée dans un placard sombre pendant plusieurs jours après son enlèvement et qu'elle avait toujours faim, était fatiguée, brutalisée et qu'elle craignait pour sa vie, alors que les membres de la SLA la bombardaient de leur idéologie politique anticapitaliste. Moins de deux mois après son enlèvement, Patty avait changé de nom, avait publié une déclaration dans laquelle elle se référait à sa famille sous le nom de "porc-Hearst" et figurait sur une cassette de sécurité volant une banque avec ses ravisseurs.

Patty Hearst fait l'objet d'un procès pour vol de banque en 1976, défendu par le célèbre F. Lee Bailey. La défense a affirmé que Hearst avait subi un lavage de cerveau de la part de la SLA et n'aurait pas commis le crime autrement. Dans son état mental, elle ne pouvait pas distinguer le vrai du faux. Hearst a été reconnu coupable et condamné à sept ans de prison. Elle n’a servi que deux personnes - en 1979, le président Carter a commué sa peine.

Dans la section suivante, nous examinerons l’affaire Lee Boyd Malvo.

Lavage de cerveau fictif

La littérature et les films modernes utilisent le scénario du lavage de cerveau assez généreusement. Cela touche à la nature même de l’humanité: sommes-nous tous finalement réductibles aux marionnettes? Le protagoniste du film "1984" de George Orwell subit un cas classique de lavage de cerveau qui se termine par la célèbre concession faite à ses bourreaux: "deux plus deux égal cinq." En 1962, "Le candidat mandchou," le lavage de cerveau produit un assassin de type robot incapable de passer outre aux commandes de contrôle avec lesquelles il a été programmé. "A Clockwork Orange" (1971) pose le lavage de cerveau en établissement comme une option pour les condamnés violents cherchant à écourter leurs peines. avec son esprit.

L'affaire Lee Boyd Malvo

Lee Boyd Malvo est escorté par des députés lors de son comparution devant le tribunal pour être identifié par un témoin.

Lee Boyd Malvo est escorté par des députés lors de son comparution devant le tribunal pour être identifié par un témoin.

-Une autre défense "folie par lavage de cerveau" est arrivée dans la salle d'audience -30 ans plus tard, quand Lee Boyd Malvo a été jugé pour son rôle dans les attaques de tireurs embusqués de 2002 à Washington DC et à proximité de celui-ci. Malvo, âgé de 17 ans, et John Allen Muhammad, âgé de 42 ans, ont tué 10 personnes et en ont blessé trois au cours d'une tuerie. La défense a affirmé que Mohammed Malvo avait été soumis au lavage de cerveau par lequel Mahomet avait commis les crimes qu'il n'aurait pas commis s'il n'avait pas été sous le contrôle de Mahomet. Selon "La défense de lavage de cerveau" dans Psychology Today:


-Muhammad Malvo, âgé de 15 ans, originaire de l'île caribéenne d'Antigua, où sa mère l'avait abandonné, l'a amené aux États-Unis en 2001. Un ancien combattant de l'armée, Muhammad, a donné à l'adolescent les visions d'une guerre raciale imminente. et formé Malvo au tir. Il a isolé Malvo, l'a plongé dans sa propre marque d'islam vitreux et idiosyncratique et a imposé un régime strict et un régime d'exercices à son fils "adopté".

-L'argument était que Malvo avait subi un lavage de cerveau et qu'il ne pouvait pas distinguer le vrai du faux. Malvo a été reconnu coupable et condamné à la prison à vie sans libération conditionnelle. (Muhammad a été condamné à mort dans un procès séparé.)

Il semble y avoir un contraste entre une peur sous-jacente du lavage de cerveau dans la société moderne, comme le montrent les films et la littérature contemporains, et la croyance apparente de nombreuses personnes siégeant dans des jurys que le lavage de cerveau est une foutaise. Peut-être est-ce la réaction du "ça ne pourrait jamais arriver à moi", ou peut-être simplement une réticence générale à dégager un criminel de la responsabilité de son crime. Quelle que soit la cause, les gens semblent faire la distinction entre le lavage de cerveau maintenant et le lavage de cerveau dans le futur, ce dernier semblant être le plus effrayant des deux. Si on doit faire confiance à Hollywood et aux théoriciens du complot, l’avenir du lavage de cerveau implique beaucoup plus d’approches de haute technologie. Et oui, les implants cérébraux sont sans doute beaucoup plus effrayants que les "agressions d'identité" verbales ou physiques. Si une branche maléfique de la neurochirurgie peut y arriver, nous sommes tous condamnés à être des marionnettes de l'état. Combiné aux techniques d'hypnose, un implant cérébral peut suffire à contrôler les pensées, les actions et les croyances d'un être humain. Mais la plupart des scientifiques s'accordent pour dire que le domaine de la neurologie est loin d'atteindre ce niveau de compréhension du cerveau humain. De même, de nombreux psychologues estiment que le lavage de cerveau à grande échelle - via les médias de masse et les messages subliminaux, par exemple - n'est pas possible, car le processus de réforme de la pensée nécessite l'isolement et la dépendance absolue du sujet pour être efficace. Ce n'est tout simplement pas facile de changer la personnalité de base et le système de croyance d'une personne.

Pour plus d'informations sur le lavage de cerveau et des sujets connexes, consultez les liens à la page suivante.


Supplément Vidéo: nettoyage du cerveau en musique.




Recherche


Le Plus Grand Iceberg De L'Antarctique Est Sur Le Point De Mourir... Près De L'Équateur
Le Plus Grand Iceberg De L'Antarctique Est Sur Le Point De Mourir... Près De L'Équateur

Photos D'Amazon: Des Arbres Qui Dominent La Forêt Pluviale
Photos D'Amazon: Des Arbres Qui Dominent La Forêt Pluviale

Nouvelles De La Science


Sxsw: Des Parents Geek Se Battent Pour Savoir Comment Élever Des Enfants Autochtones Numériques
Sxsw: Des Parents Geek Se Battent Pour Savoir Comment Élever Des Enfants Autochtones Numériques

Un Fossile De Dinosaure Géant Trouvé Dans Le Désert Du Sahara
Un Fossile De Dinosaure Géant Trouvé Dans Le Désert Du Sahara

Le Grand Shampooing
Le Grand Shampooing

Les «Détecteurs De Parenté» Empêchent L'Inceste... Dans Certains Cas
Les «Détecteurs De Parenté» Empêchent L'Inceste... Dans Certains Cas

Si Vous Réveillez Un Somnambule?
Si Vous Réveillez Un Somnambule?


FR.WordsSideKick.com
Tous Droits Réservés!
La Reproduction De Tout Permis Seulement Prostanovkoy Lien Actif Vers Le Site FR.WordsSideKick.com

© 2005–2020 FR.WordsSideKick.com