Tikal: Capitale De La Civilisation Maya

{h1}

La capitale maya de tikal a prospéré il y a environ 2 000 ans. Il fait maintenant partie du parc national de tikal au guatemala

L'ancienne ville maya de Tikal, dans le Guatemala actuel, a prospéré entre environ 600 av. et 900 ap. JC. A ses débuts, il s’agissait d’une série modeste de hameaux et deviendrait une grande cité-État maya avec plus de deux douzaines de pyramides majeures.

Tikal est un nom Maya récent qui signifie "au point d'eau". Il a été nommé ainsi longtemps après son effondrement. Aujourd'hui, Tikal est l'un des plus grands sites archéologiques d'Amérique centrale et est englobé par le parc national de Tikal.

À son apogée à la fin de la période classique (682-909 après J.-C.), la ville s’étalait sur 130 km2. On estime que sa population atteignait 100 000 habitants, le commerce extérieur contribuant à sa croissance. Des recherches récentes révèlent que les habitants de la ville ont créé un système sophistiqué de gestion de l’eau qui permet de la surveiller à travers les périodes sans pluie.

Comme d’autres villes mayas, ses habitants utilisaient un système d’écriture glyptique inscrit à la fois sur la pierre et sur un matériau périssable fabriqué à partir d’écorce d’arbres (dont la plupart n’avaient pas survécu). Les érudits ont pu déchiffrer l'écriture et, avec les vestiges archéologiques de la ville, ont pu reconstituer une grande partie du passé de Tikal.

Tout au long de son histoire, Tikal a été influencée, et même éventuellement contrôlée, par la ville de Teotihuacan, centre urbain situé dans le centre du Mexique, à plus de 1 000 km. L'écriture maya fait référence à la ville en utilisant un glyphe qui se traduit par «roseau de quenouilles», et on peut trouver chez Tikal des motifs artistiques de Teotihuacan, tels que des représentations du dieu de la pluie Tlaloc.

Un exemple notable d'influence de Teotihuacan s'est produit le 13 septembre 379, lorsqu'un dirigeant nommé Siyaj K'ak est monté à Tikal. Il est représenté portant des plumes et des coquillages et tenant un atlatl (lanceur de lance) associé à Teotihuacan, écrit le chercheur John Montgomery dans son livre "Tikal: une histoire illustrée de la capitale maya" (Hippocrene Books, 2001).

Complexes pyramidaux jumeaux

Les projets de construction de pyramides ambitieux ont été en partie dictés par le célèbre calendrier maya. Commençant au moins dès 672 après JC, les dirigeants de la ville construiraient un complexe pyramidal à la fin de chaque K'atun (période de 20 ans). Chacune de ces pyramides aurait un sommet plat, serait adjacente et contiendrait un escalier de chaque côté. Entre les pyramides se trouvait une place dotée de structures disposées au nord et au sud.

Un des premiers exemples de ce complexe a été construit par le dirigeant Ah Cacau. "Au sud se trouve un bâtiment à neuf portes; au nord, une enceinte murée contenant une stèle et un autel", écrit l'archéologue Robert Sharer dans son livre "The Ancient Maya" (Stanford University Press, 1994). Jusqu'à présent, neuf de ces complexes à deux pyramides ont été découverts à Tikal; leur construction semble s'être poursuivie jusque près de la fin de la ville.

Temples I et II

En plus des pyramides jumelles, les dirigeants de Tikal ont également construit six pyramides "de temples", structures qui marquaient souvent le lieu de sépulture d'un dirigeant. Deux d'entre eux, connus aujourd'hui sous les noms de Temples I et II, se font face au centre de la ville, entre la grande place de Tikal.

Le Temple I est situé à l'est et s'élève à 44 mètres. Un escalier monte sur une série de neuf marches, amenant le visiteur dans une pièce fermée contenant des images de la règle pour laquelle il a été construit, Jasaw Kaan K'awil. C’est un roi qui a dirigé les forces de Tikal pour vaincre son ennemi le plus acharné, la ville rivale de Calakmul. Sa chambre funéraire a été retrouvée à l'intérieur de la pyramide et contenait de nombreux articles de luxe, dont des peaux de jaguar, du jade et même des "images délicatement incisées de personnages en pirogues sur des os humains", écrit Heather Irene McKillop dans son livre "The Ancient Maya: New Perspectives". (ABC-CLIO, 2004).

La pyramide à côté de celle de Jasaw Kaan K'awil, connue aujourd'hui au Temple II, serait dédiée à l'épouse du souverain, Lady Tun Kaywak. Elle serait originaire de la ville de Yaxhá à environ 30 km au sud-est de Tikal. Son mariage avec K'awil a cimenté une alliance politique. Sa pyramide s'élève à 38 mètres et contient trois étages. Sur une porte en haut, une image de femme, supposée être celle-ci, est gravée sur du bois. "Lady Tun Kaywak porte des étoles brodées et un bonnet Sun God élaboré, son image étant maintenant gravement érodée et vermoulue", écrit John Montgomery.

Acropole Nord

Juste au nord de ces deux temples se trouve une zone connue par les archéologues sous le nom d '"Acropole du Nord". Dès les débuts de la ville, il a été utilisé pour enterrer l'élite de Tikal, ses dirigeants en particulier. Il contient une série complexe de temples, de sanctuaires et de tombeaux qui ont été reconstruits et étendus à plusieurs reprises au cours de l'histoire de la ville. Ils couvrent plus de deux acres et demi (1 hectare).

Palais

Au sud des temples I et II se trouve le palais de la ville, également connu sous le nom d'Acropole centrale. Comme l'Acropole du Nord, il a été développé et modifié avec le temps.

Il était déjà utilisé au moins dès le règne de Chak Tok Ich'aak Ier, qui régna vers 375 après J.-C. faire des affaires, sans doute avec des peaux d'animaux pour se rendre plus confortable.

Au fil du temps, le palais s'est développé pour devenir un complexe à part entière avec une demi-douzaine de cours et un réservoir d'eau situé au sud. Encore une fois le penchant pour les pyramides montre. À l'extrémité sud du complexe se trouve un "palais de cinq étages" qui "confère un effet pyramidal en terrasse", écrit Montgomery. Une série d'escaliers aida les visiteurs à naviguer dans la structure.

Sur le côté est du complexe, une "tribune de critique" a été installée, donnant sur un terrain de base-ball. Joué avec une balle en caoutchouc, les règles exactes du jeu sont inconnues mais le dirigeant et sa famille auraient eu une place au premier rang.

Complexe du monde perdu

La construction de la première pyramide à Tikal a débuté il y a environ 2 000 ans et elle a été modifiée continuellement jusqu'au quatrième siècle après JC, lorsqu'elle s'est dressée à environ 30 mètres du sol. Les archéologues le connaissent aujourd'hui sous le nom de complexe "Perdu" ou "Monde perdu". Il est situé au sud-ouest des temples I et II. Une série de sépultures localisées à proximité indique qu'il a été utilisé comme lieu de repos final pour certains membres de l'élite de la société Tikal.

La fin de Tikal

Tikal et une grande partie du monde maya se sont effondrés vers l'an 900, bien que certaines villes, telles que Chichen Itza à environ 400 km au nord de Tikal, aient continué à prospérer pendant des siècles. La raison de l’effondrement fait l’objet d’un débat. Les preuves suggèrent que la sécheresse et l'utilisation des routes maritimes pour le commerce (en contournant les routes terrestres) ont contribué au déclin.

La déforestation, qui s'est produite au fil du temps avec la croissance de Tikal, pourrait avoir aggravé ce problème en réduisant les précipitations et en rendant plus difficile la culture. Ironiquement, après le départ des habitants, c’est la jungle qui reprendra la ville, recouvrant ses nombreuses pyramides de végétation.

- Owen Jarus, contributeur WordsSideKick.com


Supplément Vidéo: Ancient Maya 101 | National Geographic.




Recherche


«Twilight» Est Synonyme De Religion Pour Certains Adolescents
«Twilight» Est Synonyme De Religion Pour Certains Adolescents

Des Livres Supplémentaires Sont Coûteuses Pour Les Femmes Au Travail
Des Livres Supplémentaires Sont Coûteuses Pour Les Femmes Au Travail

Nouvelles De La Science


Comment Fonctionnent Les Mâts Photoniques
Comment Fonctionnent Les Mâts Photoniques

Le Rire Incontrôlable De La Fille Provoqué Par Une Tumeur Au Cerveau
Le Rire Incontrôlable De La Fille Provoqué Par Une Tumeur Au Cerveau

Une Plante De Vampire Suce Les Gènes De La Victime En Se Nourrissant
Une Plante De Vampire Suce Les Gènes De La Victime En Se Nourrissant

Dire% $ # @ Peut Aider Les Politiciens À Se Faire Élire
Dire% $ # @ Peut Aider Les Politiciens À Se Faire Élire

5 Points Chauds Pour Les Fossiles: Les Parcs Nationaux À Visiter
5 Points Chauds Pour Les Fossiles: Les Parcs Nationaux À Visiter


FR.WordsSideKick.com
Tous Droits Réservés!
La Reproduction De Tout Permis Seulement Prostanovkoy Lien Actif Vers Le Site FR.WordsSideKick.com

© 2005–2020 FR.WordsSideKick.com